Publicité

Narcotrafic : à Marseille, Emmanuel Macron annonce une « opération sans précédent » pour faire « place nette »

Un symbole fort. Mardi matin, le chef de l’État Emmanuel Macron a débarqué à Marseille dans le cadre d’une opération « sans précédent » visant à « porter un coup d’arrêt aux trafics de drogues » dans la cite phocéenne, comme il l’a indiqué sur le réseau social X. Plusieurs ministres ont également fait le déplacement pour établir un premier bilan de cette initiative qui devrait durer plusieurs jours. Sont notamment présents le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin et le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti.

Selon des images diffusées par BFMTV, le président de la République s’est rendu dans le quartier de la Castellane, l’une des principales plateformes du trafic de stupéfiants. Lundi, les policiers ont procédé à une opération dans ce quartier prioritaire de la ville. Selon le locataire de l’Élysée, « d’autres villes de France » entrent dans le cadre de cette « opération sans précédent ».

À Marseille, des magistrats exhortent l’État à mener un « plan Marshall »

Depuis plusieurs mois, l’exécutif cherche la parade à la vente de drogues. À l’automne dernier, l’exécutif avait annoncé le lancement des « opérations place nette ». Le principe de ces actions consiste à fouiller de fond en comble les parties communes et les caves d’immeubles suspectés d’abriter des marchandises. En outre, les forces de l’ordre multiplient les contrôles d’identité. Selon Gérald Darmanin, près de 1 300 interpellations étaient enregistrées en février dernier dans le cadre de ces « opérations...


Lire la suite sur LeJDD