A Narbonne, les élèves du conservatoire retrouvent le plaisir des cours en présentiel

Les élèves du conservatoire de Narbonne (Aude) revivent. Depuis début janvier, ils peuvent revenir sur place pour leurs cours. Un bon moyen de réalimenter le lien social écorné avec les confinements successifs. Cela faisait des mois que les musiciens ne s’étaient pas vus. Auparavant, les cours se déroulaient en visioconférence. "C’est vraiment difficile le visio, surtout lorsqu’il s’agit d’enfants débutants qui n’ont pas les bases de l’instrument", révèle Bernard Lefèvre, enseignant de violon et d’orchestre. Des élèves ravis Un petit musicien ajoute qu’il préfère largement venir prendre ses cours sur place. "C’est plus motivant", selon lui. "C’est compliqué parce que ça fait longtemps que l’on n’a pas joué tous ensemble. Il faut se mettre en accord avec les autres", ajoute une fillette. En cours de dessin, une élève témoigne être "trop contente de revenir". "En tant que prof, ça me manquait, en tant qu’artiste, c’est quelque chose que je trouve frustrant", estime Henri Lacotte, enseignant d’arts plastiques, qui est lui aussi heureux de retrouver les joies du présentiel.