Napoléon : le manuscrit sur la bataille d'Austerlitz n'a pas encore trouvé preneur, et "aucun musée ne s'est manifesté"

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Cinq jours après sa mise en vente, mercredi 27 janvier, le manuscrit unique dicté et annoté par Napoléon en exil à Sainte-Hélène, dans lequel il relatait à sa gloire la bataille d'Austerlitz (1805), n'avait toujours pas trouvé preneur.

Deux collectionneurs, un Français et un Européen, se sont déclarés intéressés par ce document rare, mais les négociations n'ont pas encore abouti et aucun musée ne s'est manifesté, a fait savoir lundi 1er février la galerie Arts et autographes (Paris 6e), où il est mis en vente au prix fixe de un millions d'euros (il ne s'agit pas d'une vente aux enchères).

Aucun musée ne s'est manifesté

"Les musées ne se sont absolument pas manifestés : soit parce qu'ils sont fermés, soit par manque de moyens financiers, soit que leur appréciation est toujours en retard de 30 ans sur le marché", a déclaré à l'AFP le galeriste Jean-Emmanuel Raux, selon lequel ce manuscrit "couvre toute l'Histoire européenne".

Le manuscrit de 74 pages densément écrites, dicté par Napoléon au général Henri-Gatien Bertrand alors qu'il était en exil à Sainte-Hélène, est corrigé à onze reprises par Napoléon, qui barre des mots ou inscrit en marge ses remarques d'une écriture minuscule. Il est accompagné d'un plan de la bataille sur papier calque et était toujours en vente lundi 1er février sur le site de la galerie.

Une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi