Napoléon, l'exposition : l'empereur et son époque reprennent vie à Paris

·2 min de lecture

La grande exposition dédiée à Napoléon à la Grande halle de la Villette à Paris est un condensé exceptionnel d'œuvres et d'objets historiques permettant de nourrir un regard objectif sur un personnage élevé au rang de mythe. Visite.

Elle était annoncée comme le point d’orgue des commémorations du bicentenaire de la mort de Napoléon : la grande exposition tout simplement intitulée "Napoléon" à la Grande Halle de la Villette. La superproduction investit le même lieu que "Toutankhamon" qui, deux ans auparavant, avait battu tous les records de fréquentation pour une exposition en France (1,42 million de visiteurs). Et heureusement, le résultat est à la hauteur des espérances – qui sont d’autant plus aiguisées que le ticket d’entrée s’affiche au tarif prohibitif de 20 euros. D’abord grâce à des prêts des plus grandes institutions françaises possédant des témoignages historiques de l’Empereur : le musée de l’Armée, le musée du château de Fontainebleau, le Louvre, le musée des châteaux de Malmaison et Bois-Préau, le musée du château de Versailles… Tableaux, côtoient objets, projections numériques, dispositifs numériques dans une parfaite complémentarité.

Napoléon raconté au grand public

Le choix de la simplicité est payant. Le parcours s’articule autour de grandes époques de la vie de Napoléon : l’élève, le soldat, la république, l’Empereur, la famille et les Impératrices, les campagnes de guerre européennes, la chute et l’exil. Une approche très grand public, qui n’exclura pas celui ne connaît de Napoléon que le nom, au risque de frustrer l’érudit – hormis pour la présentation très détaillée des stratégies déployées lors des principales batailles. Mais celui-ci sera certainement sensible à cette extraordinaire concentration d’œuvres et d’objets.

La Grande halle de la Villette accueille l'exposition Napoléon. Crédits : Mathieu Nowak

Le célèbre "Bonaparte, Premier consul, franchissant le Grand-Saint-Bernard" de David est bien là (prêté par Versailles), comme le trône de l’Empereur (venu du Sénat) le célèbre chapeau porté lors de la campagne de Russie (du musée de l’armée), l’épée dite "du sacre" (de Fontainebleau), la tente de bivouac (du Mobilier national), la berline du cortège du mariage de Napoléo[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi