Naomi Watts, franches confidences sur sa ménopause «arrivée bien trop tôt»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Gabriele Holtermann/SPUS/ABACAPRESS.COM
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'actrice se fait le porte-parole d'une cause qui la touche personnellement : la honte qui entoure la ménopause.

Dans une nouvelle interview dévoilée par le média américain «Page Six», samedi 11 juin, Naomi Watts a évoqué en toute franchise sur sa ménopause. Entrevue accordée jeudi dernier alors qu'elle prenait part aux Fragrance Foundation Awards, au Lincoln Center de New York. L'actrice britannique a alors confié à quel point elle avait été déconcertée par l'arrivée prématurée des symptômes de la ménopause, avant même ses 40 ans.

«C'est arrivé bien trop tôt pour moi et je n'étais pas préparée. C'était un choc et personne ne vous y prépare», a expliqué la star des films «Mulholland Drive» et « The Impossible». L'actrice, qui a aujourd'hui 53 ans, a ajouté : «J'avais bien en tête que ma mère l'avait eue tôt mais je ne savais pas ce que cela signifiait. Je ne savais pas qu'on pouvait avoir huit ans de péri-ménopause. Je me suis sentie très isolée.»

Naomi Watts a précisé avec souffert de certains symptômes en particulier, à commencer par une peau qui démange. «Ma peau est évidemment très importante pour moi à cause de mon travail face à la caméra», a affirmé la mère d'Alexander et Samuel (dit «Kai»), 14 et 13 ans, nés de sa relation passée avec l'acteur Liev Schreiber . Si la star décide de parler de sa ménopause aussi ouvertement, c'est pour dénoncer la honte qui accompagne généralement cette phase tout à fait naturelle de la vie d'une femme.

Voir aussi :Naomi Watts et Billy Crudup en couple, première sortie officielle

En plus d'en parler dans les médias, Naomi Watts travaille actuellement sur un mystérieux projet destiné à aider les femmes à traverser cette période parfois délicate de leur vie. Projet dont elle(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Déclic - Mélissa : "Mes règles sont plus courtes et moins douloureuses grâce au flux instinctif libre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles