Naomi Osaka remercie Meghan Markle pour le soutien apporté

·3 min de lecture
Naomi Osaka s'était retirée du tournoi de Roland-Garros en mai pour
Naomi Osaka s'était retirée du tournoi de Roland-Garros en mai pour

SANTÉ MENTALE - “It’s OK not to be OK”. Dans une tribune du magazine Time publiée ce jeudi 8 juillet,Naomi Osaka est revenue sur les raisons qui l’ont incitée à se retirer du tournoi de Roland-Garros le 31 mai dernier. La championne de tennis en a profité pour remercier Meghan Markle pour son message de soutien.

“J’espère que les gens peuvent comprendre qu’il est normal de ne pas aller bien et qu’il est normal d’en parler”, a confié la joueuse japonaise dans ce long texte. Souffrant d’anxiété sociale, la jeune athlète de 23 ans avait préféré “préserver sa santé mentale” en se retirant du tournoi de Roland-Garros en mai, ne supportant plus le fait de s’exprimer en public lors de conférences de presse. ” Une prise de position qui lui avait valu des critiques et une amende.

Le soutien de nombreuses personnalités

Cet épisode douloureux n’a pas laissé la duchesse de Sussex indifférente, comme le témoigne Naomi Osaka dans la tribune. ”Je tiens à remercier ceux qui (..) m’ont soutenue, encouragée et offert des mots si gentils. Michelle Obama, Michael Phelps, Steph Curry, Novak Djokovic, Meghan Markle, pour n’en nommer que quelques-uns.”

Il faut dire que Meghan Markle et le prince Harry sont particulièrement sensibles aux questions liées à la psychologie, et n’hésitent pas à se confier sur leurs propres difficultés. En mars, la duchesse de Sussex, enceinte d’Archie, avait révélé avoir eu des pensées noires, jusqu’à “penser au suicide”. Dans un podcast d’Armchair Expert diffusé en mai, Harry s’était lui confié sur ses consultations chez le psychologue, liées aux traumatismes de son passé.

En collaboration avec l’animatrice Oprah Winfrey, le prince Harry est également à l’initiative d’une série documentaire intitulée “The Me You Can’t See” (“Le moi que vous ne pouvez pas voir”) sur le thème de la santé mentale. Le couple a également créé “Archewell Fondation”, dans le but de partager des conseils pour lutter contre les troubles dépressifs.

De retour à Tokyo pour les JO

“Après avoir pris ces dernières semaines pour me ressourcer et passer du temps avec mes proches, j’ai eu le temps de réfléchir, mais aussi d’aller de l’avant.”

Absente du tournoi de Wimbledon, Naomi Osaka assure qu’elle sera de retour sur le court, aux Jeux olympiques de Tokyo, pour défendre les couleurs de son pays.

Mais pour les prochains tournois, Naomi Osaka propose quelques suggestions. “Ma suggestion n°1 serait de permettre un petit nombre de ‘jours de maladie’ par an où vous êtes dispensé de vos engagements presse sans avoir à divulguer vos raisons personnelles. Je pense que cela permettrait d’aligner le sport sur le reste de la société”, écrit-elle dans la tribune publiée par Time.

En attendant, on pourra la retrouver dès le 16 juillet sur Netflix, dans un documentaire de trois épisodes intitulé “Naomi Osaka”. La série offre un regard intime sur la vie de la jeune joueuse. Sans filtre, la championne y raconte son enfance à Haïti, dont son père est originaire, de ses victoires et défaites et de ses doutes.

À voir également sur Le HuffPost: Les mots de Serena Williams à Noami Osaka après son retrait de Roland-Garros

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles