Naomi Musenga est morte d'une intoxication au paracétamol

Elsa Mari
Le paracétamol est absorbé dans le tube digestif et transformé dans le foie.(Illustration)

La jeune femme de 22 ans était décédée quelques heures après avoir appelé, en vain, le Samu. Des médecins rappellent que le paracétamol pris en dose excessive peut être fatal.


Les raisons de sa mort viennent enfin d’être révélées. Alors que Naomi Musenga est décédée le 29 décembre 2017 après un appel au Samu qui n’a pas été pris au sérieux, le procureur de Strasbourg, Yolande Renzi, vient d’annoncer l’ouverture d’une information judiciaire pour « non-assistance à personne en péril contre l’opératrice du centre des appels d’urgence et tous autres, ainsi que du chef d’homicide involontaire contre X ».

Elle a également expliqué que la jeune femme de 22 ans, à l’agonie lors de sa conversation avec le Samu, a été victime « d’une intoxication au paracétamol absorbé par automédication sur plusieurs jours. La destruction évolutive des cellules de son foie a entraîné une défaillance de l’ensemble de ses organes conduisant rapidement à son décès ».

Pas plus de 3 g par jour pour un adulte

Comment expliquer que le paracétamol, commercialisé sous les noms de marque Doliprane et Dafalgan, les médicaments les plus vendus en France, puisse tuer ? Selon le docteur Dominique Lannes, hépatologue dans le XIe arrondissement de Paris, « si l’on dépasse les doses fixées, le paracétamol peut être très toxique ». Il insiste : les adultes ne doivent pas prendre plus de 3 g par jour, 4 grand maximum, et pour les enfants, la posologie est définie en fonction du poids, indiquée sur la notice.

Le risque est surtout élevé pour les personnes qui sont dénutries, qui boivent de l’alcool de façon excessive, ou qui souffrent d’une maladie du foie. « Pour cette catégorie, dépasser de façon très légère les doses journalières peut être mortel », insiste Christophe Bureau, secrétaire général de l’association française pour l’étude du foie (Afef).

Destruction massive du foie

Comment ce médicament agit-il dans notre corps ? Le paracétamol est absorbé dans le tube digestif et transformé dans le foie. Sauf qu’il (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Maladie de Lyme : Vincent, chasseur de tiques
Maladie de Lyme : bienvenue dans la première tiquothèque de France
«Syndrome méditerranéen» : une enquête évoque les maux de la régulation médicale
Ce capteur à UV connecté veut vous sauver la peau
L’intelligence artificielle pour dépister des maladies du système nerveux