Nantes : A quoi ressemblera le nouveau collège de centre-ville, prévu pour 2023?

·1 min de lecture

EDUCATION - Les travaux démarrent pour deux ans dans l'ancien lycée Vial, qui va se transformer en nouveau collège public

Le top départ des travaux de réhabilitation est officiellement lancé. Après plusieurs années d’études, de diagnostic et de chantier préparatoire, c’est le début des grandes manœuvres dans l’ancien lycée Vial, en centre-ville de Nantes, fermé depuis 2014. Le conseil départemental de Loire-Atlantique a en effet décidé que ce bâtiment historique (1896), situé à deux pas du boulevard Guist’hau, deviendrait un collège public, d’ici à 2023. Une réunion d’information sur ce projet à 19,7 millions d’euros a lieu ce mardi soir, à destination des riverains.

Vue du futur nouveau collège du centre-ville de Nantes
Vue du futur nouveau collège du centre-ville de Nantes - © Cobalt Architectes

« Composer avec l’existant »

Pour accueillir quelque 780 élèves (et notamment ceux des collèges Guist’hau et Jules-Verne), l’immeuble va devoir gagner en fonctionnalité, que ce soit au niveau des accès, du confort acoustique, de l’organisation des locaux mais aussi de la performance énergétique. Ainsi, un nouvel accès imaginé depuis la rue du 14-Juillet ouvrira sur un large couloir qui mènera les élèves à une cour agrandie en béton clair, et des « espaces classés boisés » où trôneront des arbres remarquables, visibles depuis de grandes baies vitrées.

Mais les équipes de Cobalt Architectes devront aussi « composer avec l’existant ». « Les f(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nantes : Un projet de transformation à 120 millions d’euros pour « ouvrir » le quartier Nantes-Nord
Nantes : La transformation du musée Dobrée démarre enfin
Nantes : D'ici à 2030, Paridis va se métamorphoser en nouveau quartier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles