Nantes : la porte d'une mosquée détruite par un incendie

·1 min de lecture

La porte d'une mosquée située dans le nord de Nantes a été détruite par un incendie dans la nuit de jeudi à vendredi et une enquête pour dégradation de lieu de culte a été confiée à la sûreté départementale, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. "Une enquête judiciaire est en cours sur cet incendie, dont l'origine est pour le moment inconnue", a expliqué la préfecture de Loire-Atlantique.

Gérald Darmain apporte son "plein soutien aux musulmans de Loire-Atlantique"

Selon la police, l'incendie a été signalé à 02h43 et une "porte à double battants en bois" a été détruite, "mais un volet métallique (noirci) fermé bloquait toujours l'entrée". L'incendie a été causé par un "feu de containers remplis de cartons placés devant cette porte", explique encore la police. "La porte est complètement fondue. A l'intérieur, le plafond et les murs sont complètement noircis, comme le tapis", décrit au micro d'Europe 1 Sofiane Saadoudi, le trésorier de la mosquée Arrahma.

Nous avons "été engagés pour un feu de poubelles à proximité de la mosquée", ont confirmé les pompiers de Loire-Atlantique, félicités par le ministre de l'Intérieur, dans un tweet. Gérald Darmanin a également exprimé son "plein soutien aux musulmans de Loire-Atlantique" dans ce message.


Lire la suite sur Europe1