Nantes : le corps d'une étudiante disparue retrouvé

Elle était portée disparue depuis sept mois. Le corps de Pauline Haldendwang, 24 ans, a été retrouvé jeudi midi à Couéron (Loire-Atlantique) par un chasseur dans un marécage " difficile d'accès ". L'empreinte dentaire a permis de confirmer qu'il s'agissait bien de l'étudiante en communication. " Il est vraisemblable qu'elle soit tombée ou qu'elle se soit jetée dans la Loire et que son corps ait été charrié par les eaux et déposé dans ce marais lors de hautes eaux ", a indiqué le parquet de Nantes. L'autopsie n'a révélé aucune trace de violence, d'après le site du quotidien régional " La Nouvelle Republique ". Mais l'état de composition du corps serait " compatible avec un décès remontant à plusieurs mois ".Dépressive depuis plusieurs moisPauline n'avait plus donné de nouvelles depuis le 26 avril. Ce jour-là vers 18h, elle avait été vue pour la dernière fois par un de ses voisins dans l'escalier de son immeuble, rue Kléber. Ses proches, très inquiets, avaient placardé des avis de recherche dans les rues nantaises et créé une page Facebook " Mobilisons-nous pour retrouver Pauline Haldenwang ". Une enquête judiciaire pour " disparition inquiétante " avait également été ouverte.

La jeune femme avait quitté son domicile sans ses effets personnels, mais avec des anxiolytiques et de l'alcool. " Elle suivait un traitement médicamenteux après une dépression de plusieurs mois ", a déclaré Fabienne Bonnet, la procureure de la république adjointe de Nantes. La thèse de l'accident et du suicide sont privilégiées par les enquêteurs.

Retrouvez cet article sur elle.fr

>> Voir toutes les news Societe sur le site Elle.fr

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.