Nantes: cinq fusillades en seulement cinq jours

1 / 2

Nantes: cinq fusillades en seulement cinq jours

Depuis le début du mois d'avril, huit personnes ont été blessées par armes à feu à Nantes. Un jeune homme a été tué par balle dans la nuit de lundi à mardi, en plein centre-ville.

Des chiffres inquiétants. Depuis cinq jours, la ville de Nantes, pourtant réputée pour sa douceur de vivre et sa sûreté, est touchée par une recrudescence des règlements de compte qui a culminé avec la mort d'un jeune homme, tué par balle dans la nuit de lundi à mardi, en plein centre-ville devant un bar à chichas. 

Il s'agit de la cinquième fusillade dans la ville de l'Ouest de la France, après celles qui ont éclaté jeudi soir dans le quartier Bellevue, dimanche après-midi dans le quartier Dervallières, dimanche à minuit (Bellevue) et une heure plus tard dans le quartier du Breil, a précisé la préfecture. 

"A partir de 22 heures, j'ai peur. Je ne prends pas les transports en commun. Cela peut m'arriver à moi comme à d'autres", témoigne une Nantaise sur notre antenne. 

"On manque d'effectifs" 

Depuis le début du mois d'avril, huit personnes ont été blessées par armes à feu dans la ville, signe que "la délinquance augmente grandement", selon un membre du syndicat Unité SGP Police-Force Ouvrière. 

"On manque cruellement d'effectifs, poursuit-il sur notre antenne. Il ne faut pas oublier qu'à Nantes il y a eu un débat sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ce qui a malheureusement mobilisé pendant très longtemps les forces de l'ordre. Peut-être que la délinquance en a profité pour augmenter et pour prendre ses marques. On le ressent aujourd'hui."

Pour répondre aux craintes...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi