Nantes : Des centres mobiles « sur mesure » pour inciter les habitants des quartiers à se faire vacciner

·1 min de lecture

VACCINATION - A partir de ce mercredi, un centre de vaccination va se déplacer dans huit quartiers populaires nantais

Salima s’avance doucement. « C’est ici pour se faire vacciner ? Mon assistante sociale m’a conseillée de venir… » Depuis ce mercredi, la maison des habitants et du citoyen, quartier Bellevue à Nantes, s’est transformée en centre de vaccination éphémère. Pendant trois après-midi, avec ou sans rendez-vous, les riverains qui le souhaitent peuvent venir se renseigner ou recevoir leur injection (la capacité est d’au moins 150 par jour), en quelques minutes et dans un lieu qu’ils connaissent tous. « L’objectif est d’aller vers les personnes éloignées du vaccin, qui le sont d’ailleurs souvent des soins d’une manière générale, indique Marlène Collineau, adjointe à la santé à la mairie de Nantes. Il y a encore une marge de manœuvre. »

Manque d’information, questionnements, difficultés à se rendre au vaccinodrome de la Beaujoire, mais aussi à prendre un rendez-vous en ligne… Les raisons avancées par ces « retardataires » sont nombreuses. Jean-Paul, lui, a « toujours des doutes sur l’efficacité du vaccin » mais a décidé de franchir le pas sur un coup de tête, ce mercredi après-midi. « Je me promenais et je suis passé devant, raconte le sexagénaire. J’ai pris ça comme un coup de chance ! » Husne, qui avait rendez-vous pour la deuxième dose de sa fille Ilayda, voit d’un bon œ(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus : Les centres de vaccination seront fermés d'ici un à six mois par le gouvernement
Coronavirus : L'UE va donner 200 millions de doses supplémentaires de vaccins aux pays pauvres
Coronavirus : Où en est la vaccination des soignants au premier jour de son obligation ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles