Nancy: quatre jeunes jugés après la mort de leur amie, noyée dans un accident de la route

Les quatre jeunes vont comparaître devant le tribunal correctionnel de Nancy. (Photo d'illustration). - -
Les quatre jeunes vont comparaître devant le tribunal correctionnel de Nancy. (Photo d'illustration). - -

Le nom de l'endroit où s'est produit le drame, le rond-point du "Mauvais lieu", a une résonnance particulière. Le 30 août 2021, une jeune femme de 21 ans est morte noyée après que le véhicule dans lequel elle se trouvait a fini sa route dans un canal. Le conducteur conduisait à vive allure et sous l'emprise de l'alcool. Quatre jeunes sont jugés ce vendredi par le tribunal correctionnel de Nancy pour la mort de leur amie.

Les faits remontent à la nuit du 29 au 30 août 2021. Ce soir-là, Sarah L., Cassandra F., William Y., Morgan D. et Fabrice K. prennent la route de Sarreguemines depuis Troyes. Près de 330 kilomètres à parcourir de nuit, car l'un d'entre eux a raté son covoiturage pour rentrer dans son régiment.

Cassandra, propriétaire du véhicule, ne se sent pas de faire la route seule. Elle contacte alors William Y., avec lequel elle entretient une relation, pour qu'il conduise à sa place. Elle sait que le jeune homme n'a pas le permis. Il a d'ailleurs été condamné par le passé pour conduite sans permis.

Vive allure et alcool

Lors du trajet, le jeune homme consomme de l'alcool. "J'avais commencé à boire de l'alcool avant de conduire et j'ai également bu pendant que je conduisais", explique-t-il au cours de l'instruction. Il fume également du cannabis, comme ses passagers. Surtout, il roule vite, très vite. Sarah lui fait d'ailleurs remarquer au cours du trajet, ce qui tendance à énerver le conducteur plutôt que de le raisonner. Il poursuit ainsi sa route à vive allure. Un élément qu'il ne nie pas: ni devant les enquêteurs, ni le juge d'instruction.

Arrivé au sud de Nancy, le véhicule sort de l'autoroute pour emprunter une route départementale. À l'approche d'un rond-point, William Y., qui arrive à plus de 100 km/h, perd le contrôle du véhicule, traverse le rond-point puis un talus avant de finir sa course dans un canal. Les trois garçons parviennent à rapidement revenir à la surface. Seul Morgan D. va replonger pour tenter de secourir les deux jeunes femmes. Il réussit à remonter Cassandra F., tandis que Sarah L. reste bloquée et meurt noyée.

Au drame va s'ajouter l'attitude des survivants. Revenus sur la berge, ils n'alertent pas immédiatement les secours. William Y. et Fabrice K. vont quitter les lieux à pied. Juste avant de partir, le deuxième, au casier judiciaire déjà bien rempli, menace les deux autres rescapés - ce qu'il conteste aujourd'hui - et leur impose de cacher leur présence. Morgan D. et Cassandra F. vont eux parcourir quelques centaines de mètres pour tomber sur une station-service où le gérant préviendra les secours. Sur place, les deux jeunes gens diront qu'ils n'étaient que quatre dans la voiture.

"C'est triste ce que je vais dire mais pour moi la fille, Sarah, c'est trop tard, se justifiera pendant l'instruction Fabrice K.. Ça sert à rien d'appeler les secours."

Homicide involontaire aggravé

Dans un premier temps, les gendarmes vont alors rechercher un seul homme, le conducteur du véhicule, William Y. La gendarmerie de Neuves-Maisons, en Meurthe-et-Moselle, va lancer un appel à témoins pour tenter de retrouver "des personnes à pied, et mouillées". Les deux fuyards seront interpellés dans la nuit du 31 août au 1er septembre 2021 dans un hall d'immeuble à Nancy après l'appel d'un voisin évoquant des individus suspects.

William Y. est poursuivi ce vendredi pour "homicide involontaire aggravé", Cassandra F., la propriétaire de la voiture pour "avoir été complice d'une conduite sans permis". Les deux autres pour "complicité de délit de fuite".

"Ce dossier contient à lui seul tout ce qu’il peut y avoir de répréhensible en matière de délinquance routière, note Me Vincent Julé-Parade, l'avocat de la famille de Sarah. Ce qui est effrayant, c'est l'attitude qu'ils ont eue. Pendant ces longues minutes, ils n'gnoraient pas qu'il y avait quelqu'un de bloqué dans la voiture sous l'eau."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles