Nancy Pelosi à Taiwan, la Chine dénonce l'attitude «extrêmement dangereuse» des États-Unis

La cheffe des députés américains, Nancy Pelosi, a atterri mardi à Taïwan , malgré les avertissements de la Chine qui considère cette visite comme une grave provocation risquant d'enflammer des relations sino-américaines déjà tendues. Des images diffusées en direct de la télévision ont montré Nancy Pelosi, 82 ans, accueillie à son arrivée par Joseph Wu, le ministre taïwanais des Affaires étrangères. Elle est arrivée à l'aéroport de Songshan à bord d'un avion militaire américain.

>> LIRE AUSSIWashington «paiera le prix» en cas de visite de Pelosi à Taïwan, prévient Pékin

Le "soutien inconditionnel" des États-Unis à Taiwan

Nancy Pelosi a affirmé que sa visite à Taïwan démontrait le "soutien inconditionnel" des États-Unis , dans un communiqué publié peu après son atterrissage sur l'île. "La visite de notre délégation parlementaire à Taïwan démontre le soutien inconditionnel de l'Amérique à la dynamique démocratie de Taïwan", a-t-elle déclaré dans ce communiqué en ajoutant que cette visite ne contrevenait d'"aucune façon" à la politique de longue date des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine.

La Chine dénonce l'attitude "extrêmement dangereuse" des États-Unis

La Chine a dénoncé l'attitude "extrêmement dangereuse" des États-Unis, peu après l'arrivée de la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi à Taïwan, territoire que Pékin considère comme l'une de ses provinces.

"Les Etats-Unis (...) tentent d'utiliser Taïwan pour contenir la Chine", a estimé le ministère chi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles