Nancy: un homme à moitié nu retrouvé mort sur un lieu de rencontres, enquête pour homicide

L'homme a été retrouvé mort dimanche dernier le long d'une voie ferrée désaffectée au nord-est de Nancy, avec plusieurs objets en lien avec des pratiques sexuelles.

Le parquet de Nancy a ouvert une enquête pour homicide volontaire après la mort suspecte d'un homme retrouvé à demi-nu le long d'une voie ferrée dans une zone réputée pour ses rencontres sexuelles, a appris ce samedi l'Agence France-Presse (AFP) auprès du procureur de la République.

"Les circonstances de la découverte du corps et les premières constations laissent penser à un probable 'jeu sexuel' qui aurait mal tourné", a indiqué François Pérain à l'AFP.

L'homme a été retrouvé mort le dimanche 21 août au petit matin, le long d'une voie ferrée désaffectée au nord-est de Nancy, avec plusieurs objets en lien avec des pratiques sexuelles.

Une disparition signalée lundi

La victime, quinquagénaire selon le quotidien régional l'Est Républicain qui a révélé les faits, a été identifiée lundi, alors que son épouse avait signalé sa disparation ce même jour.

Toujours selon le procureur, l'autopsie réalisée dans la foulée n'a pas permis de "connaître avec certitude la cause du décès", d'autres résultats d'examens complémentaires "qui vont devoir s'inscrire dans la durée" étant attendus.

"Un décès en lien avec certaines pratiques sexuelles nécessitant l'intervention d'une ou de tierces personnes est à ce stade l'hypothèse la plus probable", a assuré François Pérain.

Le stationnement du véhicule de l'homme à proximité du lieu où il a été découvert laisse à penser qu'il s'était "bien rendu volontairement sur ce lieu de rencontres", selon le procureur.

Une information judiciaire a été ouverte "afin notamment d'identifier les personnes que cet homme avait pu rencontrer" dans sa probable quête d'ébats dans cette affaire "dont de nombreux points méritent d'être éclaircis", a encore spécifié le magistrat.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Chevaline : le mystère reste entier