Nancy : des antivaccins pendent un mannequin pompier et provoquent la polémique

·1 min de lecture
Mathieu Klein a adressé son « soutien aux sapeurs-pompiers du Sdis 54 sans qui la vaccination ne serait pas aussi élevée en Meurthe-et-Moselle ».

Le maire de la ville dénonce une attaque « intolérable » de la part des manifestants. Il compte faire un signalement au procureur, rapporte France Info.

Les mesures imposées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 sont loin de faire l'unanimité. Alors que la vaccination obligatoire des soignants et autres professionnels est sur la table, des antivaccins ont témoigné leur mécontentement sans prendre de gants. Lors d'un rassemblement qui s'est déroulé samedi 3 juillet 2021, à Nancy, en Meurthe-et-Moselle, des manifestants ont exposé un mannequin à l'effigie d'un pompier pendu, rapporte France Info. « Le Sdis (service départemental d'incendie et de secours, NDLR) m'a tué », était-il écrit sur une pancarte à ses côtés.

Cette action n'a pas manqué de faire réagir, à commencer par le maire PS de la ville, Mathieu Klein. « Cette mise en scène et cette attaque sur la voie publique sont intolérables », a-t-il écrit sur Twitter. L'élu envisage de faire un signalement au procureur de la République, pour dénoncer ce geste. L'ancien président du conseil général puis départemental de Meurthe-et-Moselle en a profité pour adresser son « soutien aux sapeurs-pompiers du SDIS 54 sans qui la vaccination ne serait pas aussi élevée » dans le département.

À LIRE AUSSICoignard Les saboteurs de la vaccination

Martine Wonner défend les antivaccins

Une manifestation à laquelle participait Christian Perronne, visé par une plainte du Conseil national de l'Ordre des médecins et qui a toujours défendu l'hydroxychloroquine à l'instar de Didier Raoult, indique France Info. C'était également le cas de Martine Wo [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles