La Namibie veut renégocier l'accord sur le génocide conclu avec l'Allemagne

REUTERS/Christian Mang

La Namibie a annoncé, ce jeudi 27 octobre 2022, qu'elle avait demandé à l'Allemagne de renégocier l'accord sur le génocide des Hereros et Namas conclu entre les deux gouvernements. En 2021, Berlin avait reconnu avoir commis un génocide en Namibie à l'époque coloniale, entre 1884 et 1915, et s’était engagé sur le versement d’une aide d’un milliard d’euros.

C’est cette aide qui est, depuis, au cœur d’une polémique. L’Allemagne a donc reconnu avoir commis un génocide, à l'époque coloniale, mais elle ne s’est pas engagée à verser des réparations. C’est pourtant ce que demandaient les descendants des Hereros et des Namas, les deux tribus concernées par ce génocide qui a fait plus de 70 000 victimes.

Ce milliard d’euros promis sur trente ans, c’est sous la forme d’une aide au développement : en guise « de reconnaissance des immenses souffrances infligées aux victimes » et pour soutenir la « reconstruction et le développement », selon Berlin.

► À écouter : Invité international : L'Allemagne reconnaît le génocide en Namibie: «Un enjeu mémoriel, politique et économique»

Ce qui a fait bondir les descendants des victimes, à l’époque ils ont même parlé d’une véritable « insulte ». Des familles qui se battent depuis des années pour obtenir de véritables indemnités. Un combat porté aussi par l’opposition politique.


Lire la suite sur RFI