"Vous n'allez pas faire les salaires": Macron et Le Pen coincés par les limites de leurs mesures

·2 min de lecture
Emmanuel Macron et Marine Le Pen mercredi 20 avril 2022 lors du débat d'entre-deux-tours - BFMTV
Emmanuel Macron et Marine Le Pen mercredi 20 avril 2022 lors du débat d'entre-deux-tours - BFMTV

876450610001_6304538707001

Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont accrochés mercredi en débat d'entre deux tours sur leurs propositions respectives d'incitations à augmenter les salaires et primes, chacun accusant l'autre de faire croire que les hausses seront "automatiques".

"Vous n'allez pas faire les salaires, Mme Le Pen". "Tout comme vous n'allez pas faire les primes, M. Macron", se sont répondu les deux candidats à la présidentielle, en évoquant la thématique du pouvoir d'achat.

La cheffe de file du Rassemblement national a défendu sa proposition de geler "les cotisations patronales" en cas d'augmentation de "10% des salaires jusqu'à 3 fois le Smic"

"C'est certes un manque à gagner" pour l'Etat mais "ça n'est pas une dépense directe", a assuré Mme Le Pen.

De son côté, M. Macron est revenu sur le dispositif de prime versée par les entreprises, qui sera défiscalisée jusqu'à 6000 euros.

"La vraie vie"

"Mais dans la vraie vie, quand vous allez chercher un prêt auprès de votre banquier, il vous demande votre salaire et il se moque des primes", a argué Mme Le Pen, "parce qu'il sait qu'un coup, vous aurez la prime et puis peut être un coup, vous ne l'aurez pas".

"Donc on voit bien que la mesure que je propose d'augmentation des revenus est quelque chose qui est capable d'améliorer la vie quotidienne des Français", a-t-elle plaidé.

En retour, M. Macron a rétorqué que dans sa proposition comme celle de Mme Le Pen existait "une part d'aléa".

"Vous n'augmentez pas les revenus car vous n'administrez pas les salaires", a-t-il souligné.

"Je ne voudrais pas que celles et ceux qui nous écoutent pensent qu'avec vous, leur salaire va augmenter de 10%, ce n'est pas automatique", a-t-il insisté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles