Najat Vallaud-Belkacem positive à la Covid-19 : "Protégez-vous"

·1 min de lecture

Coup dur pour Najat Vallaud-Belkacem. Après la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, l'épouse de Boris Vallaud a annoncé qu'elle avait, à son tour, contracté la Covid-19. Dans un message publié sur Twitter au cours de la soirée de ce lundi 22 mars, l'ancienne ministre de l'Éducation nationale a partagé la nouvelle avec sa communauté : "En dépit de ma vigilance, je viens d’être testée positive au Covid-19. J’applique immédiatement la règle : je m’isole pour 10 jours", a-t-elle indiqué, avant de préciser : "Je préviens tous mes contacts rapprochés de ces 48h dernières heures. Faites-en autant si cela vous arrive: protégez-vous, protégez les autres."

Sur Twitter, Najat Vallaud-Belkacem a aussitôt reçu le soutien du Premier secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure : "Bon courage chère Najat Vallaud-Belkacem et reviens-nous vite", a-t-il commenté. L'épouse de Boris Vallaud a également pu lire plusieurs témoignages de sympathie de la part d'anonymes. "Prenez soin de vous et des vôtres", "Courage à toi Najat. J'espère que les symptômes sont mineurs" ou encore "Je vous souhaite un prompt rétablissement."

Candidate à la présidence d'Auvergne-Rhône-Alpes en vue des régionales, Najat Vallaud-Belkacem a été contrainte d'interrompre sa campagne sur le terrain suite à ce diagnostic. Dans un communiqué relayé par nos confrères du Figaro, son équipe a en effet indiqué que "sa campagne sur le terrain (était) suspendue jusqu'au 2 avril prochain." Celle qui souhaite incarner "une alternative" (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "C'est une vraie question ?" : moment malaise avec Ludivine Sagnier dans C à vous
"On n'achète pas les lits chez Ikea", la petite phrase de Jean Castex fait réagir un médecin urgentiste
VIDÉO - "Ma maman m'a dit de ne pas vous engueuler" : Pascal Praud épargne Ivan Rioufol
Jacques et Gabriella de Monaco initiés à l'héritage culturel de leur grand-mère Grace Kelly
Karine Lacombe victime de cyberharcèlement : la vie pas si facile des médecins stars