Naissances. Face au déclin démographique, la Chine autorise trois enfants par couple

·1 min de lecture

La décision, annoncée après une réunion du bureau politique du parti communiste chinois, vise à combattre la baisse de la natalité dans le pays. Mais la mesure risque d’être insuffisante, commente le South China Morning Post.

En Chine, la population vieillit et le nombre de nouveau-nés diminue chaque année, rapporte le South China Morning Post. Face à ce constat, le pays a annoncé ce lundi 31 mai vouloir supprimer l’actuelle limite légale de deux enfants par couple. Il donnera aux parents qui le souhaitent la possibilité d’avoir jusqu’à trois enfants, afin de lutter contre le déclin démographique du pays. D’autres mesures doivent être mises en place par le gouvernement chinois, comme un système de subvention pour les mariages.

L’annonce intervient quelques semaines après la publication de statistiques démographiques qui montrent une baisse constante du taux de natalité dans le pays. Dans les années 1980, rappelle le journal, la Chine a mis en place sa politique de l’enfant unique, qui a duré près de trente ans. “À cause d’une préférence culturelle pour les garçons, cette politique a créé une différence notable entre les deux sexes : en 2020, il y avait 34,9 millions d’hommes de plus que de femmes.” Le nombre insuffisant de femmes alimente aujourd’hui le déclin démographique chinois.

Une mesure “peu efficace”

Mais sans politiques d’incitation plus larges, la mesure risque de ne pas inverser la tendance, s’inquiète le quotidien de Hong Kong. “Après l’annonce de ce lundi, de nombreux Chinois ont déclaré qu’ils ne voulaient pas plus d’enfants, à cause du coût de la vie élevé et parce qu’un troisième enfant ajoute certaines pressions.” Le système éducatif chinois – particulièrement

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles