La naissance difficile (et mensongère) d'Archie, racontée par Harry

© Dominic Lipinski/AP

La naissance du petit Archie a été compliquée, vient de dévoiler le prince Harry. Dans ses mémoires, intitulés «Le Suppléant» (Fayard) et qui viennent d'arriver en librairie, il se confie sur ses relations avec la famille royale britannique, sa jeunesse éprouvante ou encore son histoire d'amour avec Meghan Markle. Ses deux enfants Archie (3 ans) et Lilibet (1 an) sont également au cœur de ses confessions. En atteste un passage dans lequel il se souvient de la venue au monde de son fils, le 6 mai 2019.

Dix jours après la date de naissance prévue, Meghan Markle a été admise à la maternité The Portland à Londres. Une arrivée faite dans le plus grand secret, le couple ayant quitté son Frogmore Cottage de Windsor dans une voiture banalisée et le prince Harry n'ayant prévenu aucun de ses proches. Fin arrivés, Meghan Markle suit des instructions reçues par un médecin ayurvédique (Ndlr : médecine traditionnelle indienne ancestrale), écoutant des chansons en sanskrit et rebondissant sur un gros ballon violet pour déclencher le travail. Le prince Harry, à ses côtés, mange du poulet de la chaîne Nando et se détend avec le gaz hilarant fourni pour son épouse. Ce qui la fait rire et lever les yeux au ciel.

Un portrait de la princesse Diana installé dans la salle d'accouchement - une idée de Meghan - le prince Harry tient la main de son épouse. L'accouchement est compliqué car, comme il le révèle, la tête d'Archie est «coincée», prise dans le cordon ombilical. Il ne dit rien, de peur ...


Lire la suite sur ParisMatch