La naissance de ce bébé hippopotame a surpris au zoo de Belgrade

·1 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

ANIMAUX - Un nouveau bébé hippopotame a profité d’un bain dans une piscine et d’un repas frais au zoo de Belgrade le jeudi 9 septembre, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Le zoo a accueilli le dernier membre de son troupeau d’hippopotames le 13 août après une naissance sans aucune complication, a déclaré le biologiste Kristijan Ovari. “Au matin du 13 août, nous avons été complètement surpris et heureux. Car sans aucune complication et de manière indépendante, Julka a donné naissance à son bébé. Elle est une mère incroyable”, raconte-t-il au micro de Reuters.

Sous le soleil de Belgrade, les visiteurs ont eu la chance d’assister aux premiers pas du bébé dans l’enclos extérieur près de la piscine du zoo. La nouvelle mère, Julka, protège son enfant, à tel point que les gardiens du zoo n’ont pas pu s’approcher du nouveau né pour déterminer son sexe.

Le père du bébé a été séparé de la famille à titre de protection, car il pourrait blesser le nouveau-né. “Par précaution, nous avons immédiatement séparé le mâle pour éviter qu’il n’écrase son enfant accidentellement. Il pèse 1,5 tonne alors que le bébé pèse environ 50 kilogrammes”, a déclaré Kristijan Ovari. Le bébé hippopotame, qui n’a pas encore de nom, passe le plus clair de son temps à faire des câlins à sa mère et à se détendre au soleil.

À voir également sur Le HuffPost: La naissance d’un bébé morse filmée en direct dans un zoo en Belgique

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles