VIDÉO - Nagui présente ses excuses à Laurent Ruquier dans The Artist

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce fut une première particulièrement longue. Le télé-crochet musical, The Artist, a été lancé sur France 2, samedi 11 septembre. Vingt-deux artistes se sont illustrés en direct au cours d'un prime-time qui a débuté à 20h40, pour se terminer à plus de minuit. La diffusion du programme a donc débordé sur celle d'On est en direct, dont le coup d'envoi aurait dû être donné à 23h30. "Merci à Laurent Ruquier et à Léa Salamé de comprendre ce retard", s'est ainsi excusé Nagui qui officie à la présentation de The Artist.

Après quelques spots publicitaires, Laurent Ruquier et Léa Salamé ont finalement pris l'antenne aux alentours de 00h05. Tous deux ont souligné l'heure tardive dès leurs premiers mots. "Bonsoir et merci d'être là, d'être restés. Nous sommes en direct et il est tard", a indiqué le journaliste, à qui sa consœur a répondu : "Il est très tard, mais ça commence tout de suite, maintenant." Il faut dire que le programme de l'émission de ce samedi 11 septembre était particulièrement chargé. Laurent Ruquier et Léa Salamé ont notamment reçu en tant qu'invité Éric Zemmour, polémiste à la tête d'une émission sur CNews, mais aussi potentiel candidat à l'élection présidentielle de 2022.

L'horaire tardif de diffusion de l'émission On est en direct n'a pas empêché Léa Salamé et Laurent Ruquier de signer leur deuxième meilleure part d'audience historique : 816.000 téléspectateurs étaient devant leur écran, selon PureMédias. De son côté, The Artist a connu des débuts compliqués en termes (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nagui fier que The Artist soit face à The Voice : "On fait tellement peur à notre concurrence"
Édouard Philippe submergé d'émotion en évoquant son pire moment à Matignon : "C'était affreux"
Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas dans la tourmente : cette menace qui pèse au-dessus de lui
"Mon héros, mon Bébel à moi, est mort" : Élie Semoun rend hommage à son papa décédé
PHOTOS - Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon : toujours inséparables et complices à Venise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles