Nagui en pleurs en évoquant la fille autiste d’Hélène de Fougerolles : « J'ai la chance de la connaître »

·1 min de lecture

C’est un Nagui ému auquel on a eu droit ce lundi 22 mars dans l’émission La Bande Originale de France Inter. Tout commence avec l’arrivée d’Hélène de Fougerolles venue parler de son livre T'inquiète pas, maman, ça va aller. L’ouvrage parle de sa fille Shana âgée de 17 ans qui est autiste. Et si toute l’équipe de l‘émission a été très émue par le livre de la comédienne, Nagui est celui qui était le plus touché et pour une bonne raison.

"Ce livre est bouleversant. Parce que j'ai - on va tout se dire et tout dire - la chance de la connaître", commence l’animateur de France 2 avec pudeur, n’arrivant pas à finir sa phrase à cause de l’émotion. Afin de l’aider, Leïla Kaddour enchaîne à sa place : "Tu fais partie du cercle proche, tu connais cette petite depuis le départ." Et c’est là que le père de famille fond en larmes. "Tu n'as pas le droit de faire ça parce que moi, je vais pleurer aussi !", avoue alors Hélène de Fougerolles émue.

"C'est tellement bien quand Nagui n'arrive pas à s'exprimer, on gagne un temps de fou !", s’amuse Daniel Morin, cherchant à dédramatiser en faisant de l’humour. "Tu sais ce qu'elle a traversé parce que tu connais l'histoire depuis le début", annonce alors Leïla Kaddour pour nous aider à comprendre. En effet comme le rappelle l'animatrice de radio : "Dans le livre, vous le dites, vous avez mis du temps avant de raconter cette histoire. Vous l'avez même cachée à beaucoup de vos proches. Il y a très peu de gens autour de vous qui étaient au courant. Très très (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Un homme d'honneur : de quelle fiction la nouvelle série de TF1 est-elle l'adaptation ?
PHOTO Jade Lagardère en bikini : penchée en avant, elle affiche un décolleté incendiaire
Affaire Clémentine Sarlat : la réaction de Delphine Ernotte sur le sexisme à France Télévisions
Ici tout commence : Clément Rémiens alias Maxime fait des révélations sur la suite du feuilleton
VIDEO Comment Michel Sardou a-t-il appris qu'il était cas contact à cause de Roselyne Bachelot ?