Nagui dénonce les paroles polémiques d'un tube de Michel Sardou interprété dans N'oubliez pas les paroles (VIDEO)

·2 min de lecture

Nagui n'a pas sa langue dans sa poche ! Dans ces nombreuses émissions, l'animateur de France 2 n'hésite jamais à donner son avis (souvent tranché) sur des sujets de société. Dernier exemple en date, hier soir sur le plateau de N’oubliez pas les paroles. Le Maestro Kevin devait y retrouver les paroles manquantes du titre Chanteur de jazz de Michel Sardou, daté de 1985. Le passage "Des nuées de pédales sortaient de Carnegie Hall en soldats de carnaval, en gitanes" a ainsi été commenté par l'animateur. Le jeune candidat lui-même s'est demandé si la production du jeu de Nagui "allait oser" diffuser ces propos d'un autre temps et teintés d’homophobie. On notera que si Kévin a bien chanté ces mots, ils n'ont pas été inscrits à l'écran.

"Il n'est pas dit que l'on cautionne..."

Un brin gêné, Nagui a alors argué qu'il s'agissait "de paroles qu'on n'écrirait peut-être plus aujourd'hui. Ecoutez, ça fait partie de la chanson. Il n'est pas dit que l'on cautionne..." Ce n’est pas la première fois que Nagui s’engage en la matière. Il y a quelques mois déjà, il s’en était pris aux paroles homophobes du titre Oh ! Les filles ! du groupe Au bonheur des dames. La production de N’oubliez pas les paroles avait alors volontairement choisi d’en modifier certains mots par la voie/voix de Fabien qui avait remplacé "j’aime pas les pédés" par "j’aime pas les gays". Et l’animateur de s’en justifier : "Pour faire taire les mauvaises langues parce qu’il y a toujours des gens qui n’ont rien d’autre à faire que

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Incendie de la cathédrale de Nantes : une énorme bévue de CNews scandalise Twitter (VIDEO)
"Je vois double !" : la photo de Gwyneth Paltrow avec sa fille qui trouble les internautes
De retour sur France 2 après son congé maternité, Anaïs Baydemir adresse un tendre message à "sa petite tornade” (VIDEO)
Jean-Louis Aubert hospitalisé en urgence, il raconte : "Je me suis retrouvé en quelques heures sur le fil de la vie"
Marlène Schiappa et Alexia Laroche Joubert veulent des "quotas de femmes à la télévision"