Une nageuse sauvée de la noyade pendant les Mondiaux de natation : la photo choc et poignante

Un drame a failli avoir eu lieu lors de la finale des Championnats du monde de natation artistique solo libre. Dans les bassins de Budapest (en Hongrie), mercredi 22 juin 2022, la nageuse américaine Anita Alvarez, vingt-cinq ans, finissait son programme lorsqu’elle est soudainement prise d’un malaise. Elle s’évanouit dans l’eau et coule à pic. Alors que les secours ne semblent pas se rendre compte de la gravité de la situation, c’est son entraîneuse qui réagit. Andrea Fuentes plonge toute habillée pour secourir la championne. La scène choque le public présent et les images font le tour du monde. "Nous avons eu très peur. J'ai dû sauter parce que les sauveteurs ne le faisaient pas. Elle ne respirait pas", confie ainsi Andrea Fuentes au journal espagnol Marca, comme le rapporte L’équipe."J'ai dit que les choses n'allaient pas, j'ai crié aux sauveteurs pour qu'ils aillent dans l'eau, mais ils n'ont pas entendu ce que j'ai dit ou ils n'ont pas compris".

Heureusement, l’entraîneuse n’a pas hésité à plonger : "Je suis allée aussi vite que je pouvais, comme si c'était pour une finale olympique. J'ai eu l'impression que ça durait une heure entière…", s’est-elle souvenue. Grâce à son intervention, la nageuse a été prise en charge et va bien. "Elle a seulement eu de l'eau dans les poumons, une fois qu'elle a recommencé à respirer, tout allait bien", a ajouté Andrea Fuentes. Le malaise aurait été provoqué par un trop grand effort fourni pendant son épreuve solo. Ce n’était pas la première (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles