Pour Nadine Morano, «il n'y a rien» qui relève du racisme dans les propos de De Fournas

© Europe 1

"Qu'il(s) retourne(nt) en Afrique !" Cette petite phrase hurlée dans l'Assemblée national lors d'une question posée par le député LFI Carlos Martens Bilongo sur les conditions de traversées des migrants venus d'Afrique du Nord, a fait grand bruit. Jugée raciste par une très grande partie des députés présents dans l'hémicycle, le député à l'origine de cette phrase a été censuré. Il ne pourra pas se rendre à l'Assemblée pendant 2 semaines et touchera la moitié de son indemnité parlementaire pendant deux mois.

>> Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1