Nadine Morano accusée de fake news : cet échange tendu

C'est un échange particulièrement tendu auquel ont assisté les téléspectateurs ce lundi 22 juin. Invitée sur le plateau de LCI, Nadine Morano a réagi aux propos de Sibeth Ndiaye, dont une citation tronquée affole la Toile. "Je ne saurais pas expliquer aujourd'hui à mes enfants par exemple est-ce qu'il est normal ou pas de jeter des pierres sur les forces de l'ordre", a déclaré la porte-parole du gouvernement ce dimanche 21 juin. L'occasion rêvée pour la députée LR de l'enfoncer… tout en prenant soin d'occulter l'intégralité de sa déclaration faite sur France 3. Un comportement pointé du doigt par les journalistes qui l'accusent de propager une fake news.

"Ce n'est pas une fake news", s'est défendue Nadine Morano à qui Elizabeth Martichoux reprochait de faire semblant "de ne pas comprendre" qu'il s'agissait de propos sortis de leur contexte, et d'ajouter, "tournez autour du pot autant que vous voulez, moi je dis que le devoir d'un ministre de ce gouvernement est de faire respecter la police". "Je ne sais pas en quelle langue il faut que je le dise mais pour moi, c'est le seul objectif, c'est leur devoir. S'ils n'en sont pas capables, qu'ils quittent le pouvoir, c'est simple !", s'est insurgée la politique, conseillant aux journalistes de "sortir de leurs studios télé et d'aller discuter sur le terrain avec les policiers". Une remarque qui a fait bondir Audrey Crespo-Mara, quelque peu agacée par l'attitude de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

Sibeth Ndiaye, mal comprise ?

"Le

Retrouvez cet article sur GALA

Edouard Philippe : qui est Laurence Tubiana, évoquée pour le remplacer ?
Meghan Markle privilégiée ? Cet honneur que Kate Middleton n'a pas eu
Cédric Villani, le "Lady Gaga des maths" : cette drôle de comparaison
PHOTO - Pierre Casiraghi : sa femme Beatrice Borromeo séduit dans son nouveau rôle d'égérie Buccellati
Jean-Pierre Pernaut "tire à balles réelles" : ce tacle à ceux qui ont célébré la Fête de la Musique