Nadal et Federer sont de retour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Adrian Dennis/AP/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mardi, Rafael Nadal a annoncé qu'il jouera le tournoi de Madrid la semaine prochaine tandis que Roger Federer est attendu au tournoi de Bâle, en octobre prochain.

Roger Federer , qui n'a plus joué en compétition depuis Wimbledon 2021 et fêtera ses 41 ans cet été, "a confirmé sa participation" au tournoi de Bâle fin octobre, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué mardi. "Roger Federer (...) sera la tête d'affiche" du tournoi organisé dans sa ville natale du 24 au 30 octobre prochains, écrivent-ils. "Après la Laver Cup à Londres (du 23 au 25 septembre), (il) a ajouté Bâle dans son agenda et a confirmé sa participation à la direction du tournoi." "Impatient de rejouer à la maison", a commenté le Suisse aux vingt trophées en Grand Chelem sur les réseaux sociaux dans la foulée.

Et Rafael Nadal , à l'arrêt pendant un mois en raison d'une fracture de fatigue aux côtes survenue à Indian Wells, va faire son retour à la compétition au Masters 1000 de Madrid la semaine prochaine, à trois semaines de Roland-Garros (22 mai-5 juin), a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux. "Bien que j'arrive à court de préparation et que ça va être difficile, j'ai très envie de jouer, et de jouer à la maison, les opportunités étant rares. Je vais essayer de le faire du mieux possible. On se voit à Madrid", a écrit sur Twitter l'Espagnol, qui avait annoncé avoir repris l'entraînement il y a une semaine.

A lire :Rafael Nadal, son premier rendez-vous avec Match

Nadal, touché au cours du tournoi d'Indian Wells, où il avait fini par s'incliner en finale contre l'Américain Taylor Fritz 6-3, 7-6 (7/5), avait annoncé le 22 mars le diagnostic et une absence consécutive de quatre à six semaines . "J'ai du mal à respirer. Quand je respire, quand je bouge, c'est comme une aiguille qu'on appuie. Et ce n'est pas seulement la douleur, ça affecte ma respiration", avait-il expliqué après sa finale perdue.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles