Nadal-Djokovic, et si c'était la der de Nadal à Roland Garros?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
À quelques jours de fêter ses 36 ans, Rafael Nadal doit affronter Novak Djokovic en quart de finale à Roland-Garros. Un match qui pourrait être le dernier de l'Espagnol sur la terre battue parisienne, où il a soulevé le trophée à 13 reprises (photo prise durant son huitième de finale remporté contre Félix Auger-Aliassime). (Photo: Foto Olimpik / NurPhoto / Getty Images)
À quelques jours de fêter ses 36 ans, Rafael Nadal doit affronter Novak Djokovic en quart de finale à Roland-Garros. Un match qui pourrait être le dernier de l'Espagnol sur la terre battue parisienne, où il a soulevé le trophée à 13 reprises (photo prise durant son huitième de finale remporté contre Félix Auger-Aliassime). (Photo: Foto Olimpik / NurPhoto / Getty Images)

À quelques jours de fêter ses 36 ans, Rafael Nadal doit affronter Novak Djokovic en quart de finale à Roland-Garros. Un match qui pourrait être le dernier de l'Espagnol sur la terre battue parisienne, où il a soulevé le trophée à 13 reprises (photo prise durant son huitième de finale remporté contre Félix Auger-Aliassime). (Photo: Foto Olimpik / NurPhoto / Getty Images)

TENNIS - Ce n’est pas le cadre dont il avait rêvé, mais c’est pourtant bien là qu’il pourrait faire ses adieux à Roland-Garros. Ce mardi 31 mai, après de longues discussions, c’est en night session, à partir de 20h45 sur Prime video, que Rafael Nadal affrontera Novak Dojokovic en quart de finale pour ce qui pourrait être son dernier match dans le tournoi parisien.

Après 13 victoires (de très loin le record) dans le Grand Chelem français et alors qu’il fêtera ses 36 ans ce vendredi 3 juin, le gaucher espagnol a effectivement laissé entendre qu’il pourrait s’agir de sa dernière participation à Roland-Garros, là où il a triomphé pour la première fois à seulement 19 ans, en 2005.

Des problèmes physiques récurrents

Après sa qualification face au Canadien Félix Auger-Aliassime en huitième de finale, le natif de Majorque a expliqué qu’avec l’âge, sa forme était de moins en moins certaine. “Je ne sais pas ce qui peut se passer l’année prochaine”, a-t-il déclaré en conférence de presse. “En un an, il se passe beaucoup de choses, et à ce stade de ma vie et de ma carrière, avec tout ce que j’ai, tout peut arriver.”

Une première dans la communication de Rafael Nadal, en tout cas en plein tournoi. Et en affrontant le numéro 1 mondial Novak Djokovic, qui plus est dans des conditions nocturnes qui ne lui conviennent guère, l’Espagnol sait bien que la victoire est loin d’être acquise ce mardi soir. Jusqu’à lui faire admettre: “C’est peut-être mon dernier match à Roland-Garros.”

Car ces dernières saisons ont été marquées par de gros soucis physiques pour l’homme aux 21 titres du Grand Chelem. En 2021, il a manqué Wimbledon, les Jeux olympiques de Tokyo et l’US Open, annonçant dès août qu’il mettait un terme à sa saison. Et s’il est revenu en pleine forme pour remporter l’US Open en janvier puis une impressionnante série de victoires au premier trimestre, les mois suivants ont à nouveau été émaillés de soucis physiques. Dur à vivre pour un joueur qui a fait de son corps un atout majeur, sortant très régulièrement vainqueur des matches s’étirant en cinq sets au-delà des quatre heures de jeu.

21 Grand Chelem pour Djokovic ou 14e Roland pour Nadal?

Et c’est la raison pour laquelle il s’est tant attardé sur le plaisir qu’il prend à disputer ce Roland-Garros 2022, même s’il y est moins dominant qu’à l’accoutumée, lâchant par exemple deux sets en huitième de finale. “Il y a deux semaines et demie, même si j’avais bon espoir, je ne savais même pas si je serais capable d’être ici. Alors je profite du fait d’être ici un an de plus”, a-t-il confié, toujours lors de son dernier point presse. “Et honnêtement, chaque match que je joue ici, je ne sais pas si ce n’est pas mon dernier match à Roland-Garros.”

Il n’en reste pas moins qu’il compte offrir un beau combat face à Novak Djokovic, qui rêve de son côté de renverser le roi de Roland pour aller conquérir à son tour un 21e tournoi du Grand Chelem. Un duel qui promet beaucoup, et qui ouvrira quoi qu’il arrive la route vers le sacre à celui qui l’emportera malgré une partie de tableau sacrément remplie. Et cela, Rafael Nadal en est bien conscient: c’est peut-être son dernier match, mais le 14e trophée parisien n’est pas si loin que cela: “J’essaie simplement de profiter autant que possible et de me battre autant que je peux pour continuer à vivre mon rêve.”

À voir également sur le HuffPost: Comment le padel est en train de conquérir les fans de tennis (et les autres)

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles