"Je n'accepterai jamais un truc pareil, ça n'est pas mon métier !" : quand Eric Dupond-Moretti refusait de s'imaginer ministre de la Justice

franceinfo
·2 min de lecture

"Personne n'aurait l'idée sotte, totalement saugrenue, incongrue, invraisemblable, de me proposer cela" estimait-il en avril 2018, visiblement convaincu que sa carrière ne l'amènerait jamais au gouvernement.

Néophyte en politique, Eric Dupond-Moretti apprendra sans doute rapidement à ne jamais dire "jamais". Dans une vidéo datée d'un peu plus de deux ans, republiée mardi 7 juillet sur les réseaux sociaux à la faveur de la nomination surprise du ténor du barreau au poste de garde des Sceaux, on entend l'avocat refuser catégoriquement d'envisager une entrée au gouvernement.

"Si on vous proposait le poste de ministre de la Justice, vous accepteriez ?", l'interrogeait ainsi la journaliste Audrey Crespo-Mara au célèbre avocat, dimanche 15 avril 2018 sur la chaîne LCI. "Non ! D'abord, personne ne me le proposera. Et ce serait un bordel, mais alors !", s'exclamait en retour Eric Dupond-Moretti.

Franchement, je n'accepterai jamais un truc pareil (...). C'est pas mon métier. Il faut en avaler, des couleuvres, pour faire de la politique !

Eric Dupond-Moretti

sur LCI, en avril 2018

"Personne n'aurait l'idée sotte, totalement saugrenue, incongrue, invraisemblable, de me proposer cela" surenchérissait-il même, visiblement convaincu que sa carrière ne l'amènerait jamais au gouvernement.

Roselyne Bachelot avait également fait une croix sur un retour en politique

Autre surprise du gouvernement de Jean Castex, Roselyne Bachelot avait également promis que le monde politique était derrière elle après son départ du ministère de la Solidarités et de la Cohésion sociale en mai 2012. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi