Nabilla et Thomas visés par de graves accusations : une plainte déposée contre le couple

À quelques jours de son accouchement, Nabilla poussait un gros coup de gueule sur les réseaux sociaux. La superstar de 30 ans expliquait s'être fait arnaquer par une agence immobilière contre laquelle elle a porté plainte. Le directeur de cette agence se tourne lui aussi vers la justice. Contacté par "TV Mag", il a livré sa version des faits.

Dimanche 5 juin 2022, Nabilla et Thomas Vergara sont devenus parents pour la deuxième fois. Le couple a donné un petit frère à leur aîné Milann (2 ans et demi), prénommé Leyann. C'est à Paris que la petite famille de quatre personnes commence cette aventure, où Nabilla a décidé d'accoucher. En effet, la belle brune de 30 ans qui vit à Dubaï à souhaité se rapprocher des siens pour cet heureux événement. Mais tout a bien failli virer au cauchemar.

Il y a quelques jours, elle a révélé avoir été victime d'une grosse arnaque. Elle et Thomas ont cherché un appartement où ils pourraient loger et ils étaient persuadés d'avoir trouvé le bon par le biais d'une agence. Jusqu'à la douche froide. "L'agence avait l'air sérieuse. La personne au bout du fil, pareil. J'avais la photo de cette personne. On avait un contrat qui était entre l'agence et moi. (...) Une des femmes qui travaille dans l'appartement nous a dit qu'il appartenait à des personnes qui ne souhaitent pas du tout louer", a-t-elle confié sur ses réseaux sociaux. Résultat, Nabilla s'est retrouvée à payer pour un appartement où elle n'a jamais mis les pieds. Elle s'est donc empressée de porter plainte.

Mais selon Olivier Tomas, président et fondateur de l'agence The Adress, les faits ne se sont pas tout à fait déroulés comme tels. "J'étais en contact, et je le suis toujours, avec leur assistant avec qui cela se passait bien. Nous avions fait un...

Lire la suite

VIDÉO - La Minute de Nabilla

À lire aussi

Alec Baldwin : Une plainte déposée contre lui, une "détresse émotionnelle grave" évoquée
Rachida Dati furieuse : la justice prend une décision après ses graves accusations contre un député...
Rachida Dati : Graves accusations de "harcèlement moral et sexuel" contre un député, elle prévient le procureur !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles