Nabilla: La starlette dépose sa phrase mythique

Pas si bête, Nabilla? La bimbo devenue icône des Anges de la téléréalité prouve aujourd’hui qu’elle en a sous le pied. En déposant sa phrase culte, la jeune femme espère bien décrocher le gros lot.

Allô t’es une fille t’as pas de shampoing c’est comme t’es une fille t’as pas de cheveux, le journal. Bientôt dans les allées du supermarché, nous trouverons peut-être de la lecture, des bijoux ou des vêtements siglés Nabilla. La brune sulfureuse compte bien profiter du buzz qu’elle a elle-même déclenché.

 
Ainsi son désormais célèbre «Allô t’es une fille t’as pas de shampoing, c’est comme si t’es une fille t’as pas de cheveux» est une marque. Le conseiller en propriété intellectuelle Frédéric Glaize a débusqué cette information auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle avant de la publier sur son blog. Peut-être moins futile qu’elle en a l’air, ou juste bien entourée, Nabilla Benattia prouve aujourd’hui qu’elle a pris la mesure de son propre phénomène et qu’elle souhaite en tirer profit.

 
La marque «Nabilla/ Allô t’es une fille t’as pas de shampoing c’est comme si t’es une fille t’as pas de cheveux» pourra devenir, à sa guise, de la bijouterie, des articles de papeterie, des vêtements ou encore des briquets. L’INPI a encore besoin de quelques semaines pour enregistrer cette demande, mais une fois validée, la tirade de Nabilla ne pourra plus être utilisée et détournée sans que la jeune femme et son entourage risque d'y mettre leur veto.

 
Le Nouvel Observateur a également remarqué que la société productrice des Anges de la téléréalité, La grosse équipe, a déposé toute une série de noms relatifs à Nabilla. «Allô Nabilla, la vraie vie de la famille Benattia», «Nabilla cherche l’amour» et «Nabilla» ne sont donc plus exploitables à tort et à travers. Ces quelques indices semblent confirmer le destin télévisuel promis à la bimbo. Une émission de téléréalité à la sauce Kardashian, devrait bientôt voir le jour sur nos écrans.

 
Du Nabilla du petit déjeuner (...)

Lire la suite sur gala.fr

Nabilla: La starlette dépose sa phrase mythique
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.