Nabilla : pas besoin d'être un cordon bleu, elle est “riche”et le fait savoir

·1 min de lecture

Nabilla mène la belle vie. Installée à Dubaï avec son mari Thomas Vergara et son fils Milann, l'ex-starlette de téléréalité, enchaîne les voyages aux quatre coins du monde en jet privé, les sorties dans les établissements les plus chics et les séances shopping chez les grands noms de la mode. Un train de vie très luxueux, dont la jolie brune de 29 ans est fière et qu'elle n'hésite pas à afficher sur les réseaux sociaux. De quoi en agacer certains qui assénent la jeune femme de critiques. Alors qu'elle profite actuellement d'un séjour paradisiaque aux Maldives, quelques-uns de ses détracteurs ont décidé de lui gâcher son plaisir en pointant du doigt, le fait qu'elle ne cuisine jamais pour sa famille.

Un reproche auquel la mère de famille a tenu à répondre, de façon très cash : "Je n'ai pas le temps de prendre des cours pour faire à manger ! Le jour où j'en aurai besoin, je le ferai. J'ai trois chefs, ma famille mange super bien et je mange bien, je mange healthy ! Je ne comprends pas pourquoi vous me dites ça..." s'est-elle d'abord justifiée sur Snapchat ce mardi 8 juin, avant de lancer : "J'ai reçu plein de messages comme ça aujourd'hui alors que j'étais en train de prendre mon bain dans mon hôtel 6 étoiles aux Maldives. Il y en a qui font trop de la peine !". Et de conclure, sans détour : "Je ne vais pas perdre mon temps à faire à manger, c'est quelque chose qui ne me plaît pas. J'ai essayé plusieurs fois, en vain... Je ne sais pas faire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Laeticia Hallyday : ce petit détail qui prouve qu'elle n'est pas en froid avec Hélène Darroze
Sarah Abitbol : comment elle a expliqué à sa fille de 10 ans les viols qu'elle a subis
Kim Kardashian : elle annonce être à la recherche de celui qui remplacera Kanye West
Francis Lalanne accusé d'avoir agressé un journaliste de Quotidien : le chanteur a porté plainte
Sarah Abitbol : pourquoi la Fédération français des sports de glace, dirigée par Nathalie Péchalat, lui "ferme la porte"