Nabilla Benattia : Victime d'une tragédie avant son accouchement, elle porte plainte

Nabilla Benattia est tombée de très haut. Le 2 juin 2022, la belle brune de 30 qui est enceinte de son deuxième enfant (et dont l'accouchement est imminent) a raconté sur ses réseaux sociaux que son époux Thomas Vergara et elle ont été victimes d'une escroquerie.

Depuis quelques années, le couple a posé ses valises à Dubaï. Mais Nabilla Benattia souhaitait accoucher en France afin d'être plus près de sa maman Marie-Luce et de sa grand-mère Livia. Avant de faire leur arrivée à Paris, Thomas Vergara et elle ont donc cherché un appartement où ils pourraient loger. Et ils étaient persuadés d'en avoir trouvé un par le biais d'une agence. "Mes assistants ont géré en direct avec l'agence", a-t-elle précisé. Malheureusement, les parents de Milann (2 ans) se sont vite rendus compte qu'il s'agissait d'une arnaque. Afin que personne d'autre ne se fasse avoir, elle a donc dévoilé cette escroquerie au grand jour.

"L'agence avait l'air sérieuse. La personne au bout du fil, pareil. J'avais la photo de cette personne. On avait un contrat qui était entre l'agence et moi. Faites attention, quand vous louez un appartement, que le propriétaire de l'appartement soit sur le contrat. (...) Jusque là, tout allait bien, je n'avais pas découvert la supercherie, jusqu'à ce que je demande si c'était possible d'envoyer des colis pour le nouveau-né, directement à l'appartement. (...) Je me suis rendue compte qu'il...

Lire la suite


À lire aussi

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols et agressions sexuelles : il porte plainte contre 16 victimes présumées
Illan (Les Marseillais) accusé d'agression sexuelle sur mineure : "Il n'y a ni victime, ni vidéo, ni plainte"
Caroline Margeridon victime d'usurpation d'identité : "La plainte est partie au commissariat"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles