Nabilla arrive sur Amazon Prime: "J'apprends sur le tas, donc forcément ça se voit"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nabilla, assurant la promotion de son docu-réalité,
Nabilla, assurant la promotion de son docu-réalité,

876450610001_6283865177001

"Il y a Martine à la plage et il y a Nabilla à la conquête du monde". Cette conquête passe aujourd'hui par la case Amazon Prime, pour l'ex-candidate de téléréalité, devenue influenceuse et femme d'affaires.

C'est ce vendredi 26 novembre que débarque sur la plateforme Nabilla: sans filtre, le "docu-réalité" en sept épisodes, consacré à sa vie. On la suit ainsi à Dubaï, d'où elle dirige désormais son empire - elle a créé sa propre marque de cosmétiques et emploie une trentaine de personnes - et prépare son mariage de conte de fée au château de Chantilly.

Difficile aujourd'hui de la placer dans une catégorie, comme elle le décrit elle-même au micro de BFMTV. Je suis "influenceuse [mais] pas que, après je peux être aussi présentatrice, et puis je peux être aussi chroniqueuse, cheffe d'entreprise, maman, épouse, on ne peut pas se mettre dans des cases comme ça".

"Je suis quelqu'un de très ambitieux"

Sa place, aujourd'hui, Nabilla ne la doit pas au hasard. "Je suis quelqu'un de très ambitieux et puis j'aime me dépasser. J'aime apprendre... bon sur le tas, donc forcément ça se voit", sourit-elle, sanglée dans une veste noire stricte, pour la promo de cette série. Un look sérieux, aux antipodes des tenues qu'elle arborait à ses débuts, s'attirant les critiques et les moqueries. "J'ai été réduite à un physique alors que j'étais bien plus que ça", évoquait-elle mercredi sur France Inter.

Aujourd'hui, sûre d'elle, confiante dans son intelligence et son esprit d'entreprise, elle n'a pas peur que tout s'arrête.

"Je fais des choses différentes, j'essaie aussi de me renouveler. Et puis maintenant, avec les réseaux sociaux, on peut faire plein de nouveaux projets n'importe quand, on peut créer. On peut être nos propres patrons. Donc non, je n'ai pas peur. Quand je serai vieille, 80 ans, je ferai des petites émissions, comment faire des cookies, un truc comme ça, je trouverai", rigole-t-elle.

Le fil rouge de cette série documentaire, c'est la célébration de son mariage, en juin dernier. Un mariage grandiose qui s'est achevé par le cambriolage de la chambre d'hôtel qu'elle occupait à Chantilly.

"Ça fait mal, confie-t-elle. C'est choquant. Et puis le soir du mariage, quand même... Ils auraient pu venir le lendemain, mais ils sont venus ce soir-là. Heureusement que j'avais gardé ma bague sur moi", conclut-elle avec humour.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles