«Elle n'a rien vu de sa vie» : à Tauriac, les habitants émus par la mort de Justine Vayrac

Des traces de sang, un sac à main brûlé et le corps de Justine Vayrac retrouvé. C'est la macabre découverte qu'ont faite ce jeudi les enquêteurs, près du domicile de Lucas , 21 ans, principal suspect dans cette affaire. Dans le Lot, à Tauriac, c'est le choc. Devant la maison familiale, une petite maison blanche où se réfugient la mère, le petit ami ainsi que le fils, âgé de deux ans, de Justine Vayrac, deux policiers gardent la porte pour assurer leur tranquillité. Europe 1 s'est rendue sur place.

>> Retrouvez Europe Soir en replay et en podcast ici

Les volets bleu pâle du domicile sont restés résolument fermés depuis l'annonce de la découverte du corps de Justine en début d'après-midi. De l'autre côté de la rue, juste en face, le maire et son adjoint se tiennent sur le seuil de la mairie à leur disposition. Dans cette petite commune de 1.000 habitants, l'atmosphère est pesante. Les quelques personnes qui passent devant la maison gardent le silence.

LIRE AUSSI >> Disparition de Justine Vayrac : le suspect mis en examen pour meurtre, séquestration et viol

"Ça peut arriver à n'importe qui"

Face au choc de l'annonce de la mort de la jeune femme de 20 ans, beaucoup d'habitants refusent de s'exprimer. "C'est difficile d'en parler parce que même si moi, je ne la connaissais pas, ça reste une jeune fille de 20 ans qui n'a rien vu de sa vie et qui avait tout pour réussir", s'émeut Chloé, qui habite Tauriac.

Cette voisine voyait souvent Justine passer devant chez elle a...


Lire la suite sur Europe1