"On n'a pas été invité chez lui" : aux États-Unis, des fans de Bruce Springsteen fêtent les 70 ans du Boss dans des bars

franceinfo, Grégory Philipps

Il a ses fans en France comme aux États-Unis. Bruce Springsteen fête lundi 23 septembre son 70e anniversaire. Outre-Atlantique, l’attachement à cet artiste est tel que plusieurs villes de la côte Est ont organisé des soirées, des "Springsteen parties" pour célébrer l’anniversaire du Boss.

La soirée a été intitulée Pink Cadillac, du nom de ce 45 tours sorti en 1984. Sur scène, un animateur enchaine les titres de Bruce Springsteen : "On n’a pas la chance de fêter ça chez lui dans sa maison du New Jersey, dit Chris venu de Virginie. Cette soirée, c’est le 2e meilleur endroit pour célébrer cet anniversaire."

Pour moi, c'est le plus grand auteur de chansons en Amérique. La manière dont il décrit les petites villes américaines, les personnages dont il parle, ce sont des gens qu’on connaît ou même parfois c’est nous

Chris

à franceinfo

Pour de nombreux fans rencontrés dans la soirée, cela fait 40 ans que la musique et les mots de Bruce Springsteen les accompagnent. "Quand j’étais au lycée, Bruce chantait les filles, raconte le New-Yorkais Gary, les voitures, les balades à bord d’une Thunderbird blanche de 1964, on écoutait 'Born to run', et il chantait nos vies. Pour moi, Bruce c’est un peu un mélange de Johnny Cash et d’Elvis", conclut-il.


Sur la piste de danse, une mère et sa fille dansent. "Si vous (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi