"Il n’incarne ni la droite ni le centre" : Gérard Larcher sévère avec Emmanuel Macron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron n’est définitivement pas dans les petits papiers de Gérard Larcher. À un an de la présidentielle, le président du Sénat s’est une nouvelle fois montré très critique à l’égard du chef de l’État. Une fois n’est pas coutume, Gérard Larcher a une nouvelle fois pris pour cible le président de la République lors d’une interview accordée ce mardi 31 août à nos confrères du Figaro. Selon le sénateur, le bilan en matière des réformes pourrait jouer en la défaveur de l’actuel locataire de l’Élysée. "Parce que la France est à droite et au centre et Emmanuel Macron n’incarne ni la droite ni le centre. Regardez son bilan en matière de réformes! Où en est-on de la réforme des retraites? Où en est-on de la réforme de la dépendance toujours annoncée, jamais faite ? Où en est-on de la question de l’emploi ?", s’interroge le sénateur des Yvelines.

L'ancien ministre de Jacques Chirac a regretté l'inaction du président Macron sur de nombreux dossiers : "On a besoin de reconstruire une République décentralisée, une République de la confiance". Cependant le compte à rebours est lancé pour l’époux de Brigitte Macron. À seulement huit des élections présidentielles, il est difficile pour le sénateur d'imaginer la mise en place de nouvelles réformes. "Emmanuel Macron n’a plus le temps. Ce qui n’a pas été fait en quatre ans ne le sera pas en huit mois !", conclut Gérard Larcher.

En juillet dernier, Gérard Larcher n’avait pas ménagé le chef de l’État au micro de RTL. Interrogé sur la réforme (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO : "Vous allez voir, ça va tomber" : Michel Sardou taquin avec Anne-Elisabeth Lemoine
"Nul ne peut le contester" : Emmanuel Macron reçoit un soutien inattendu
Cas de harcèlement au Sénat : Gérard Larcher accablé
Didier Raoult lâché par ses collaborateurs et poussé à la retraite
Révélations : ce gros litige entre Charles et Elizabeth II après la mort de Diana

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles