« Je n’exclus rien » : Élisabeth Borne pourrait utiliser l’article 49-3 sur le projet de loi immigration

La Première ministre a fait savoir qu’elle n’excluait pas d’avoir recours au 49-3 sur le projet de loi immigration. Faute de majorité, le texte a été repoussé à l’automne.

Ce jeudi, la Première ministre Élisabeth Borne était l’invitée de France 2. L’occasion pour celle-ci de revenir sur la feuille de route du Gouvernement, dévoilée mercredi par la locataire de Matignon.

À lire aussi Loi immigration : le chemin de croix du gouvernement

Parmi les grands chantiers annoncés par le Gouvernement, Élisabeth Borne a annoncé le report du projet de loi sur l’immigration à l’automne. Faute de majorité, l’exécutif souhaite se donner du temps et travailler avec les oppositions. Interrogée sur France 2, la Première ministre a néanmoins annoncé qu’elle n’excluait pas de faire recours au 49-3 sur ce projet de loi.

« Je n’exclus rien », a-t-elle fait savoir, ajoutant que son « objectif sur ce texte, comme sur les 24 qui ont déjà été adoptés depuis le début de la législature, c’est de trouver des majorités ». Fragilisé par une majorité relative, le Gouvernement comptait en effet sur Les Républicains pour appuyer cette proposition de loi que la Première ministre estime « utile pour les Français ».

De la difficulté de trouver des majorités

« Aujourd’hui, il n’existe pas de majorité pour voter un tel texte, comme j’ai pu le vérifier en m’entretenant avec les responsables des Républicains », avait affirmé mercredi Élisabeth Borne. « Ils doivent encore dégager une ligne commune entre le Sénat et l’Assemblée », avait-elle ajouté, laissant entendre qu’une division régnait chez les parlementaires LR.

À lire aussi Immigration : « Les problèmes ne son...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Jordan Bardella: "C'est une souffrance maintenant de s'infliger des discours d'Élisabeth Borne"