"Ce n’est pas correct", "Ça me dépasse" : La colère de Max Verstappen avant le Grand Prix d’Italie

PA Photos/ABACA

Max Verstappen est apparu remonté avant de prendre part au Grand Prix d'Italie ce week-end à Monza. Le Néerlandais est revenu sur la polémique dont a fait l'objet Hannah Schmitz, en charge de la stratégie chez Red Bull, lors du Grand Prix des Pays-Bas dimanche dernier. Sur le circuit de Zandvoort, Yuki Tsunoda, qui pilote pour AlphaTauri, écurie appartenant à Red Bull, s'est arrêté au bord de la piste en pleine course, entraînant l'intervention de la voiture de sécurité virtuelle, ce qui a indirectement favorisé Max Verstappen. Par conséquent, certains fans de Formule 1 y ont vu un certain complot et s'en sont pris à Hannah Schmitz sur les réseaux sociaux.

Face à la violence des commentaires que recevaient l'ingénieure de Red Bull, l'écurie AlphaTauri avait mis les choses au clair à travers à communiqué : "Yuki (Tsunoda) a eu une panne que l’équipe n’a pas immédiatement détectée, ce qui l’a fait s’arrêter sur la piste. Suggérer quoi que ce soit de différent est insultant et catégoriquement incorrect. Il est incroyablement décourageant de lire certains propos et commentaires adressés à notre équipe et à la responsable de la stratégie de Red Bull Racing, Hannah Schmitz. Un tel comportement haineux ne peut être toléré et entretenir des accusations d’action déloyale est inacceptable, faux et totalement irrespectueux entre Hannah et nous. Nous avons toujours couru de manière indépendante, équitable et avec les plus hauts niveaux de respect et d’esprit sportif....

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi