« Je n’aurai qu’une boussole, servir » : Emmanuel Macron a été officiellement investi pour un second mandat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Reuters
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron investi président pour un second mandat. Samedi matin, Emmanuel Macron a été investi président pour un second mandat de cinq ans au cours d’une cérémonie à l’Élysée. Quelque 450 invités étaient rassemblés dans la salle des fêtes du palais, dont les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande. Conformément au protocole, le chef de l’État réélu s’est vu remettre le grand collier de la Légion d’honneur, après la proclamation des résultats officiels de l’élection présidentielle par le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius.

Emmanuel Macron a ensuite délivré un discours d’un peu plus de neuf minutes. Voici les points saillants à retenir.

Une posture d’humilité. Le Président assure avoir « conscience de la gravité des temps ». « De la confiance accordée par le peuple français, je me sais redevable », une confiance « chaque matin remise en cause ». « Je n’aurai qu’une boussole : servir », a-t-il insisté, filant ensuite une anaphore.

L’ouverture face aux « peurs ». Emmanuel Macron analyse sa réélection comme le choix de l’ouverture face au repli. « Le peuple français a fait le choix d’un projet clair et explicite d’avenir, […] un projet fidèle à l’esprit des Lumières », estime-t-il, dans un sous-entendu à son adversaire du second tour, la candidate d’extrême droite Marine Le Pen. Il a aussi évoqué « un moment de la vie de notre nation où les peurs sont là ». Mais pour lui, « c’est dans les temps les plus difficiles que la France révèle le m...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles