«Il n’y aura pas de groupe Nupes à l’Assemblée», assure Christian Jacob

© Europe 1

Christian Jacob ne croit pas en l'avenir de la Nupes. La coalition des partis de gauche, au coude à coude avec le parti d'Emmanuel Macron au premier tour des élections législatives, ne serait en effet qu'une alliance de "façade", selon le président des Républicains.

"L'histoire du PS n'est pas l'histoire de l'extrême gauche"

"Il y a eu cet affichage, mais qui est un affichage de façade", déclare Christian Jacob. "Je pense qu'il n'y aura pas de groupe PS à l'Assemblée nationale puisque déjà chacun des composants de la gauche a expliqué qu'il retournerait dans sa famille et qu'il ferait des groupes séparés".

>> Retrouvez l'entretien tous les matins à 8h13 sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Une alliance "dynamique"

Pour Christian Jacob, les intergroupes "n'existent pas" à l'Assemblée nationale. "Je pense que chacun retournera dans sa famille et c'est pour ça qu'il y a des accords de façade parce qu'effectivement il y a une histoire de famille politique en France. On a une histoire. L'histoire du PS n'est pas l'histoire de l'extrême gauche", souligne-t-il. Le président des Républicains reconnaît en revanche que la Nupes est une alliance "dynamique", dont la droite ne s'inspirera pas en s'unissant à l'extrême droite.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles