Il n'est jamais trop tard pour se mettre au sport !

La rédaction d'Allodocteurs.fr
"Se mettre au sport après 40 ans, c’est trop tard" ? Voilà un credo qu’il va falloir ranger au placard. Une étude publiée dans le British Medical Journal montre en effet tout le contraire et le Dr Jean-Marc Sene nous l'explique.

Une étude britannique porte sur plus de 14 000 hommes et femmes âgés de 40 à 79 ans, suivis sur une période d’un peu plus de 12 ans. Les chercheurs ont relevé que les personnes qui pratiquent 150 minutes d’activité physique par semaine (30 min, 5 jours par semaine d'activité modérée sont les recommandations de l’OMS) ont vu leur risque de décès par maladie cardio-vasculaire ou cancer significativement diminuer par rapport aux sujets ne pratiquant pas d’activité physique.

La constance d'une activité physique

Il semble que ce soit la constance d'une activité sportive qui soit décisive. Si on a été sportif entre 20 et 40 ans et qu'on arrête ensuite, on en perd progressivement le bénéfice sur la santé.

Toutefois, selon cette étude, en commençant le sport même tard dans la vie, la baisse de la mortalité est similaire à celle de personnes ayant maintenu une activité sportive de loisirs tout au long de leur vie ! Et ce même si elles avaient d’autres facteurs de risque comme une mauvaise alimentation ou si elles souffraient de pathologies cardio-vasculaires ou de cancers.

Le message est donc qu’il n’est jamais trop tard pour se mettre à bouger même si on souffre d’une maladie et même après 40 ans. Ceux qui ont commencé le sport entre 40 et 60 ans et sont lentement montés à plusieurs heures de sport (de loisir, toujours) par semaine ont vu leur risque de mortalité réduire de 35%. Comme ceux qui n'ont jamais cessé une activité depuis leur adolescence ou (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi