"Il n’y est pas allé de main morte" : Henri et Alexis, gagnants du Meilleur pâtissier, les professionnels, reviennent sur les critiques de Jean-François Piège

·1 min de lecture

Après cinq semaines de compétition et au terme d'une finale très serrée, ce sont finalement Henri et Alexis, les amis et futurs associés de Villefranche-sur-Saône, qui ont remporté la quatrième édition du Meilleur pâtissier, les professionnels. Sacré macaron d'or la semaine dernière, le binôme a eu fort à faire dans cette ultime étape. S'il n'a pas convaincu lors de la première épreuve de la finale (une réinterprétation du mythique saint-Honoré), il a ensuite séduit le jury avec une création mariant le café et la passion. Télé-Loisirs a recueilli leurs impressions sur ce concours pas comme les autres.

Télé-Loisirs : Pourquoi avez-vous décidé de participer à cette saison du Meilleur pâtissier, les professionnels ?

Henri : Cela faisait un moment qu'on voulait le faire tous les deux. Avec les aléas de la vie, l'ouverture des magasins... le casting tombait bien cette fois. En plus, cette année, c'était en binôme !

Comment avez-vous vécu cette expérience ?

Alexis : Au début, il fallait que l'on se mette dedans. Pour nous, c'était tout nouveau, les caméras. Et puis, on s'est complètement détachés de tout ça et on est restés nous-mêmes. Plus les émissions passaient, plus on se sentait à l'aise. C'était une magnifique expérience.

Henri : La première émission était dure. On a beaucoup parlé avec la production, qui nous a expliqué plein de choses. On était trop concentrés parce qu'on ne voulait pas rater. Avec Alexis, on a tellement l'habitude de travailler ensemble qu'on n'a pas besoin (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Elle tient son bonhomme" : Francis Lalanne évoque l'histoire d'amour entre Jean-Marie Bigard et Lola Marois
Le Meilleur pâtissier, les professionnels : qui a gagné la saison 4 ?
Compteur Linky : le porte-parole d'Enedis affirme que les Français ne le paieront pas 130 euros dans TPMP (VIDEO)
Florent Pagny : cet événement qui pourrait l'empêcher d'être coach dans la prochaine saison de The Voice (VIDEO)
"Mourir, ça m'est complètement égal" : les émouvantes confidences de Judith Magre, 94 ans, sur la vieillesse (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles