« Ce n’était pas prévu ! » : des sœurs jumelles accouchent le même jour

·1 min de lecture
Le souhait le plus cher des sœurs jumelles ? Que Mia-Rose et Alba « se voient le plus souvent possible » (illustration).
Le souhait le plus cher des sœurs jumelles ? Que Mia-Rose et Alba « se voient le plus souvent possible » (illustration).

La coïncidence est à peine croyable. Bérangère et Charlotte, des sœurs jumelles originaires de Strasbourg, dans le Bas-Rhin, ont l'une et l'autre accouché d'une petite fille mardi 11 janvier 2022. « C'est assez fou, assez dingue », s'exclame deux semaines plus tard Bérangère, jeune mère de Mia-Rose, dans une interview au site actu.fr. Alors que cette dernière s'apprêtait à accoucher au centre médico-chirurgical et obstétrical de Schiltigheim, sa sœur se préparait elle aussi à accueillir sa fille, Alba, à quelques encablures de là.

Et ces petits clins d'œil du destin ne s'arrêtent pas là : les deux mères de 32 ans sont tombées enceintes le même jour, et ce, sans s'être concertées. « Ce n'était pas prévu, ni pour l'une ni pour l'autre. Quand on s'est donné les dates, on s'est rendu compte que c'était le même jour », se souvient Bérangère. Autre drôle de coïncidence : les nouveau-nés mesuraient tous les deux 46 centimètres. « C'est un truc de fou. On avait l'impression d'avoir deux petites poupées jumelles », confie à France 3 Grand Est Aurélie, la grande sœur de Bérangère et de Charlotte.

Des jumelles fusionnelles

Le souhait le plus cher des sœurs jumelles ? Que Mia-Rose et Alba « se voient le plus souvent possible ». Un vœu qui ne devrait pas être difficile à exaucer : Charlotte et Bérangère n'habitent qu'à dix minutes à pied l'une de l'autre. « Ce qui est rigolo, c'est que, jusqu'à l'année dernière, elles vivaient dans le même immeuble, l'une au-dessus de l'a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles