« Ce n’est pas à nous de nous aligner sur la macronie » : après les législatives, LR fait déjà monter les enchères

Senat.
Senat.

Au Sénat, l’hémicycle ne bougera pas ce soir. C’est loin d’être le cas pour l’Assemblée nationale, et cela ne sera pas sans conséquences sur la chambre Haute. D’ailleurs, pour le président du groupe Union centriste au Sénat, Hervé Marseille, il y a « au moins un gagnant » dans cette soirée électorale : le Sénat. « Il a été ignoré pendant cinq ans. Il reprend forcément de la force et de la vigueur. La majorité sénatoriale sera nécessaire pour l’adoption des textes, encore plus sur le plan institutionnel. Le Sénat est un roc auquel la République s’accroche, c’est avec le Sénat que les choses peuvent se construire », considère le parlementaire des Hauts-de-Seine, joint ce soir par Public Sénat.

>> Pour en savoir plus : « Législatives 2022 : résultats, carte et analyses du second tour en direct »

« En renvoyant la Nupes dos-à-dos avec l’extrême droite, Emmanuel Macron n’a été ni républicain, ni responsable »

En tout cas, « si une chose est sûre, c’est que c’est un résultat surprenant », remarque d’emblée Guillaume Gontard, le président du groupe écologiste, qui « se félicite » du score de la Nupes, mais fait part d’une « grosse déception » à l’égard des 80 à 90 députés dont le Rassemblement national disposera à l’Assemblée nationale. « C’est une responsabilité cuisante de la majorité présidentielle. En ne faisant pas campagne et en envoyant dos à dos l’extrême droite et la Nupes, elle n’a été ni républicaine, ni responsable », ajoute le sénateur de l’Isère. « Je suis en colère, et triste pour mon pays et la République », lâche même Patrick Kanner, président du groupe socialiste, qui impute lui aussi la responsabilité du score à Emmanuel Macron : « Emmanuel Macron a été l’apprenti-sorcier du Nouveau monde et est l’arroseur arrosé ce soir. À force de jouer avec les extrêmes on finit par se brûler. Il est (...) Lire la suite sur Public Sénat

Résultats, personnalités, abstention : ce qu’il faut retenir du second tour des législatives

Législatives 2022 : résultats, carte et analyses du second tour en direct

Législatives : ces ministres et figures de la Macronie balayés au second tour

Législatives : « Nous travaillerons dès demain à construire une majorité d’action » assure Elisabeth Borne

Législatives : échec pour Macron avec 234 sièges, la Nupes à 141 députés et grosse surprise avec le RN à 90

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles