Nîmes : deux jours après l’enfant de 10 ans, un homme de 18 ans tué par balles dans le même quartier

“C’est encore l’horreur qui s’est déployée sur ce quartier.” Richard Schieven, adjoint au maire de Nîmes en charge de la sécurité, s’est désolé de l’escalade de la violence dans sa ville ces derniers jours, auprès de France Bleu. En effet, jeudi 24 août 2023, un jeune homme de 18 ans a été abattu lors d’une fusillade dans le quartier Pissevin, situé au sud-ouest de la commune du Gard. Comme le révèle RMC le jour-même, des coups de feu ont retenti dans la nuit, aux alentours de 3h30. La victime, touchée au niveau de l’abdomen, a succombé à ses blessures sur place environ une heure plus tard. Une quinzaine de douilles, de deux calibres différents, ont été retrouvées par les enquêteurs. Cela pourrait indiquer l’implication de plusieurs tireurs. France Info a appris que le jeune homme était connu des services de police pour des faits de trafic de stupéfiants. Il a été retrouvé sans vie sur le trottoir de la rue Lulli, à quelques mètres seulement du lieu de la fusillade qui s’est produite deux jours plus tôt et qui a causé la mort de Fayed, un enfant âgé de seulement 10 ans.

Une vingtaine d’agents de la CRS-8 avaient été envoyés dans le quartier Pissevin, point notable du trafic de drogue de la ville, suite au décès du petit garçon dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 août 2023. L’enfant se trouvait avec son frère cadet et son oncle, dans la voiture de ce dernier, lorsqu’ils ont été visés par des tirs. L’homme de 27 ans a été blessé par trois balles, mais son pronostic vital n’a pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite