"Ce n'était pas joli..." : Valérie Damidot a eu recours à la chirurgie esthétique, elle raconte

·1 min de lecture

Depuis ses débuts sur le petit écran, Valérie Damidot doit affronter comme d'autres avant elle le jugement parfois sans pitié du grand public, décuplé désormais par les réseaux sociaux. L'animatrice et comédienne n'a ainsi pas échappé aux critiques et moqueries sur son poids, elle qui a récemment perdu 14 kilos. Mais pas question de céder au bistouri pour ressembler aux filles des magazines de mode. D'ailleurs, elle a succombé à la chirurgie esthétique il y a des années et elle n'en refera plus.

En effet, Valérie Damidot a admis auprès de Gala être déjà passée par la case chirurgie esthétique il y a fort longtemps. Elle s'explique : "C'était quelques années après la naissance de mon fils [Norman, désormais âgé de 27 ans, NDLR]. J'avais le ventre qui tombait un peu, ce n'était pas joli. J'ai fait une espèce de liposuccion pour retendre la peau." Une petite opération que le grand public ne pouvait pas deviner et qui n'a pas forcément laissé un bon souvenir à l'animatrice de 57 ans.

Ainsi, elle ne souhaite pas aller au-delà de cet acte chirurgical et tient à garder visibles les signes de l'âge ou ses petits défauts physiques qui sont le lot du plus grand nombre. "Moi, j'ai des rides, la peau un peu fripée sur le cou, mais je n'en ai pas envie du tout (...) L'idée d'avoir un front figé, ça me colle un cafard !", jure-t-elle, refusant de repasser par le bistouri car ça la "fait flipper." On...

Lire la suite


À lire aussi

Sébastien (L'amour est dans le pré) a eu recours à la chirurgie esthétique, "je ne ressemblais à rien"
Amandine Petit et la chirurgie esthétique : la seule raison pour laquelle Miss France pourrait y avoir recours
Iris Mittenaere, un recours à la chirurgie esthétique ? "Je ne suis pas contre mais..."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles