Que sont les néonicotinoïdes ?

© Nicolas Liponne / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les néonicotinoïdes sont des insecticides  utilisés en agriculture et qui ciblent le système nerveux central des insectes. Leur fonctionnement est assez simple : la molécule, souvent dérivée du soufre ou du chlore, cible dans le cerveau des récepteurs qui sont impliqués dans le contrôle des muscles. L’insecticide va donc prendre la place de la molécule habituellement utilisée par le corps de l’animal pour transmettre l’information, ce qui va provoquer sa paralysie puis sa mort. Ces récepteurs sont appelés récepteurs nicotiniques, donnant le nom à l’insecticide.

Les néonicotinoïdes sont le plus souvent utilisés en enrobage de semences. Dans ce cas, on dit que l’insecticide est systémique puisqu’il va se diffuser dans toute la plante, la protégeant des nuisibles. Jusque dans le pollen et le nectar. Ce qui semblait être un avantage par rapport aux insecticides en pulvérisation, car cela les rendait plus précis.

Mais les néonicotinoïdes sont aujourd’hui très critiqués et leur effet délétère fait l’objet d’un consensus scientifique. Notamment sur les abeilles, pour lesquelles même une faible dose de produit est dangereuse. En outre, une large part de la substance n’est pas utilisée par la graine et les néonicotinoïdes imprègnent les sols pour de nombreuses années.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain  ici 

La Commission européenne a interdit l’usage de trois molécules en 2018. En France, une loi en 2016 a prévu une interdiction à compter du 1er septembre 2018, mais ...


Lire la suite sur LeJDD